Animé par le fait de pouvoir, vous accompagner et vous faire progresser, découvrez au travers de cet interview Guillaume Pomès ancien rider professionnel et coach de ski nautique depuis plus de 20 ans.

Dans un endroit intime, unique et proche de la nature, Camargue Paradise est le lieu idéal pour allier glisse et bien-être ! Situé à Aigues-Morte dans le Domaine du Petit Chaumont, le plan d’eau vous offre la possibilité de pratiquer plusieurs activités nautiques : baby ski, ski nautique, bouées tractées, mono ski, wakeboard, foil…

Guillaume Pomès

Partez à la rencontre de ce lieu unique et d’un coach 100% à votre écoute !

Est-ce que tu peux te présenter ?

Guillaume Pomès, je suis ,passionné par les sports de glisse que ce soit sur l’eau ou la neige.
Aujourd’hui, je comptabilise plus de 20 ans d’expérience en coaching ski nautique l’été et ski alpin l’hiver.

Les sports de glisse, une histoire de famille ?

J’ai suivi les traces de mon père, qui a racheté à l’époque les installations de Camargue Paradise pour nous entraîner avec ma sœur. On a toujours été saisonnier, c’est-à-dire qu’on alliait l’été, le ski nautique et l’hiver le ski alpin. En étant jeune, on a baigné ma sœur et moi dans la compétition.

Par la suite, j’ai passé mon brevet d’Etat et j’ai commencé à travailler sur le plan d’eau aux côtés de mon père. C’est de là qu’est venue ma passion pour l’enseignement.

Aujourd’hui, tu es toujours saisonnier ?

Oui, depuis tout petit, j’ai toujours été saisonnier et encore aujourd’hui professionnellement. L’été, je m’occupe du plan d’eau à Camargue Paradise et l’hiver, je suis moniteur indépendant de ski et de snowboard (rattaché à une structure elite ski team) à la montagne.
D’où l’avantage de travailler avec Spotyride, puisque l’hiver, nous avons notre deuxième saison et nous n’avons pas le temps de préparer notre communication pour l’été prochain.

En tant que saisonnier, comment as-tu vécu la crise sanitaire et notamment le 1er confinement en mars 2020 ?

Lors du premier confinement, je finissais ma saison hivernale en ski alpin. On a donc décidé avec ma famille, de venir dans le sud. J’ai été très positif et personnellement ça m’a fait du bien.
J’ai eu l’occasion de prendre du temps pour moi en faisant du développement personnel et de profiter de mes enfants. J’ai lâché prise en essayant de rendre cette période positive.
J’ai eu la chance d’être dans un cadre agréable en allant au plan d’eau pour préparer la saison.

Comment s’est passé la saison 2020 ?

Top, les gens avaient vraiment envie de skier, il y avait un vrai engouement. C’était très dynamique. Forcément, j’ai connu une légère baisse, mais je garde le positif de cette situation et de cette saison malgré les hauts et les bas. C’est principalement le sport et le contact à la nature qui m’ont appris et qui m’aide à prendre le positif dans chaque situation.

Dans la vie, on a tendance à toujours vouloir anticiper, à vouloir faire du mieux qu’on peut quitte à perdre la valeur de l’instant présent. Cette année-là, j’ai profité au maximum de l’instant présent et j’ai fait en sorte de m’adapter sans être dans le contrôle.

Qu’est-ce que tu as fait pour t’adapter aux nouvelles mesures sanitaires ?

Au niveau personnel, j’avais tendance à tout faire vite, dorénavant, j’essaie de moins me presser. Pour moi, le relationnel est très important et ce plan d’eau, c’est avant tout un endroit accueillant et chaleureux. On a la chance d’être une base de plein air. J’ai dû mettre des affiches concernant les règles sanitaires à respecter et lors des sessions. J’aime pouvoir être là pour la personne et réussir à la mettre en confiance.

T’es-tu senti soutenu durant cette période ?

En tant que saisonnier, on est souvent dans un rythme particulier, il y a du positif et du négatif, mais je réalise qu’on ne prend pas le temps de bien s’entourer. On l’a donc vécu seul, mais de manière confiante.

Comment vous organisez-vous l’été au plan d’eau ?

On s’organise de plus en plus à 2. À l’époque la société était plus développée mais on a souhaité revenir à 2 (Armelle et moi-même) pour proposer un travail plus qualitatif. En termes de capacité, on est légèrement limité mais c’est de cette manière qu’on se sent le plus performant.
D’un point de vue logistique, on se développe sur le digital grâce à Spotyride notamment avec la gestion des réservations. La plateforme nous aide à faire connaître le plan d’eau à un plus grand nombre de personnes et à développer notre clientèle.

Quel est l’avantage majeur de ce plan d’eau ?

Je dirai l’infrastructure. Il y a un ponton au milieu de la zone avec des tables et des transats pour se détendre et observer les personnes qui évoluent sur l’eau. Au-delà de ça, nous avons un restaurant qui nous permet d’accueillir les personnes dans un cadre agréable sans qu’ils aient besoin de faire une activité nautique. Camargue Paradise, c’est avant tout un lieu de bien-être à Aigues-Mortes dans le Domaine du Petit Chaumont. D’ailleurs, c’est aussi une plus-value pour nous, car c’est un domaine très apprécié par les touristes. On y fait du vin, des produits artisanaux et il y a diverses activités terrestres et nautiques à découvrir.
Je souhaite, préserver l’intimité et la richesse de ce cadre tout en l’ouvrant au plus grand nombre. Beaucoup de personne, ne se doutent pas qu’il y a un spot de wakeboard à cet endroit.

Guillaum Pomès - Camargue Paradise

À l’approche de la pleine saison, dans quel esprit es-tu ?

Je me sens bien, je suis positif. J’ai voulu ouvrir un peu plus tôt cette année, malheureusement la météo ne nous a pas aidés et on a été bloqué par les restrictions gouvernementales. J’étais un peu impatient car ça m’a ralenti, mais je suis resté positif et j’ai hâte de la suite.

Quelles sont les nouveautés pour cette saison ?

La nouveauté, c’est le développement du foil. Je m’y attache cette année pour pouvoir le développer et initier des gens. Le foil, ça me transporte, j’ai l’impression de voler au-dessus de l’eau. Ça demande des prédispositions de glisse mais il existe des adaptations selon les niveaux (Cf – Interview Manoa Pomès ci-dessous). Pour les plus initiés ou ceux qui font de la wing en mer, qui aime surfer, il y a la possibilité de rester dans la vague du bateau.
Après, d’un point de vue personnel, je souhaite continuer à progresser dans le développement personnel, ça m’aide au quotidien dans mon travail.

Dans ton métier, qu’est ce qui t’anime ?

De transmettre ma passion, mon savoir et d’essayer de faire progresser les gens. Ce qui m’anime, c’est d’amener du plaisir, de l’envie, de me sentir utile par rapport à ça. J’adore parce qu’il y a une partie psychologique. Finalement, ce qui me plait, c’est de pouvoir à travers mon activité professionnelle apporter du bien-être aux personnes. Pour moi, c’est indispensable !

À l’inverse, quelles sont les difficultés que tu peux rencontrer ?

(longue hésitation) harmonisation de mon planning !

Selon toi, quels sont les avantages de la solution Spotyride ?

Pour nous, c’est un avantage, car ça nous permet de trouver de nouveaux clients que l’on peut fidéliser. Je trouve que c’est une bonne idée et que la plateforme, c’est déjà bien développé. J’ai directement eu envie d’y croire !
Travailler avec Spotyride, ça me permet de rester focus sur ce que je sais faire sur le terrain, sur ce que j’aime le plus.

Réservez vos activités à Camargue Paradise

Camargue Paradise x Guillaume Pomès : Activité Monoski Nautique Confirmé

1- Activité Monoski Nautique Confirmé
Réserver – 40€ / Session

Camargue Paradise x Guillaume Pomès : Activité Ski Nautique - Wakeboard

2- Activité Ski Nautique – Wakeboard
Pour réserver – 35€ / Session

Camargue Paradise x Guillaume Pomès : Activité Bouée Tractée

3- Activité Bouée Tractée
Réserver – 20€ / Session

👀 Découvrez l’interview de Manoa Pomès, la relève du spot de Camargue Paradise :

Cet article vous a plu ? Vous aimeriez peut-être aussi : les activités au lac du Monteynard.